Le projet de schéma

Historiquement, le réseau électrique s’est bâti pour transporter une électricité produite à partir de sites de production centralisés : les centrales hydrauliques, les centrales thermiques, les centrales nucléaires...

Ce type de production a la particularité d’être continu et disponible à la demande.

 

1) Les énergies renouvelables, une nouvelle donne pour le réseau

Ces énergies renouvelables se caractérisent par leur production intermittente (le soleil pour les panneaux solaires, le vent pour les éoliennes, la chaleur de la terre pour la géothermie, les déchets pour la bioénergie) et sont disséminées sur le territoire.

L’électricité ne se stocke pas à grande échelle. Grâce aux technologies numériques, le réseau électrique devient plus flexible pour faire face à des flux d’électricité de plus en plus variables.

La structure du réseau électrique doit également évoluer pour accueillir l’électricité produite sur de nouveaux sites de production et l’acheminer jusqu’aux consommateurs.

 

2) Le rôle du S3REnR

Le S3REnR permet d’identifier et d’optimiser les investissements à réaliser sur le réseau électrique afin d’accueillir les énergies renouvelables.

 Il a pour objectifs de :

  • Intégrer plus d'EnR en limitant les nouveaux ouvrages
  • Définir les aménagements à réaliser sur le réseau pour garantir une capacité d'accueil des EnR
  • Déterminer les modalités de financement de ces aménagements entre les producteurs et les gestionnaires de réseau

 

 

Il est important de noter qu’il ne constitue pas un outil de planification territoriale des énergies renouvelables. À ce titre, les capacités réservées sur les différents postes électriques ne préjugent en rien de la nature ou de la localisation des installations de production d’électricité renouvelable qui seraient à raccorder par la suite au réseau. Les projets suivent en effet leur propre processus de concertation locale et d'autorisation préfectorale.

 

3) Les énergies renouvelables en Grand-Est

Fin 2019, près de 6700 MW* de production d’électricité renouvelable sont installées sur le réseau électrique en Grand Est. La région est la deuxième en France pour le volume de production d’énergies renouvelables installée.

 

*1 mégawatt (MW) = 1 million de watts. C’est la puissance moyenne nécessaire pour alimenter 1 000 foyers. Source : panorama de l’électricité renouvelable 4ème trimestre 2019 ©RTE / SER / ENEDIS / ADEEF / Agence ORE

 

Grâce à l’ensemble de ces moyens de production, 38,2 % de la consommation d’électricité du Grand Est a été couverte en 2019 par de la production renouvelable.

Le Schéma Régional d'Aménagement, de Développement Durable et d'Egalité des Territoires (SRADDET) adopté par la Région, encourage la poursuite du développement des énergies renouvelables. Il a été approuvé par le Préfet de la région Grand Est le 24 janvier 2020.

 

4) Le projet de S3REnR

Fin 2019, dans le cadre du processus de révision du S3REnR, le préfet de la région Grand Est a fixé la capacité d'accueil des EnR à 5000 MW supplémentaires d'ici 2030.

Pour raccorder et acheminer de manière optimale cette nouvelle production jusqu'aux zones de consommation, RTE, Enedis et les Entreprises Locales de Distribution ont mené des études approfondies d'adaptation des réseaux électriques.

Elles ont abouti à la réalisation du projet « S3REnR Grand Est ». Celui-ci identifie les projets envisagés sur le réseau (installations de solutions flexibles, renforcement du réseau existant, création de nouveaux ouvrages) pour répondre à l’ambition régionale en matière de développement des EnR.

=> Consulter le projet de schéma

Conformément au Code de l’environnement, le Schéma Régional de Raccordement au Réseau des Energies Renouvelables (S3REnR) du Grand Est fait l’objet d’une procédure d’évaluation environnementale.

=> Consulter l’aperçu des incidences potentielles sur l'environnement

  

5) Les modalités de financement

Le montant des investissements nécessaires au renforcement des ouvrages électriques existants s'élève à environ 65 M. Il sera pris en charge par les gestionnaires de réseau.

Le montant des investissements nécessaires à la création de nouveaux ouvrages électriques s'élève à environ 330 M. Il sera mutualisé et pris en charge par les producteurs d'énergie renouvelable au travers du mécanisme de la quote-part.

Qu'est-ce que la quote-part?

Le montant des investissements dédiés à la création des nouveaux ouvrages électriques est divisé par le volume de mégawatt fixé par le préfet de région. Cette quote-part régionale s'élèverait entre 65 et 70 k /MW et sera validée par le préfet de région.

  

6) Les étapes d’élaboration du S3REnR

Calendrier prévisionnel du S3REnR Grand Est :

  • Mars 2019 - Juin 2020 : élaboration du projet de schéma
  • Septembre et octobre 2020 : concertation préalable du public sur le projet de schéma
  • 1er trimestre : finalisation du schéma en prenant en compte le bilan de la concertation et avis des autorités organisatrices de la distribution d'énergie (AODE) concernées par les projets réseau inscrits au S3REnR
  • 2ème trimestre : avis de l’Autorité environnementale et procédure de participation du public sur l’évaluation environnementale
  • 3ème trimestre : approbation du montant de la quote-part du schéma par le préfet de région